En matière d’équilibre et de santé, le choix est vaste et les recettes pour atteindre un mieux-être sont toutes plus prometteuses et séduisantes les unes que autres. On nous propose des transformations, des méthodes ou des programmes innovateurs qui suggèrent de révolutionner notre vie et nos habitudes. Mais en réalité, peu importe ce qu’on choisit – plus de ci, moins de ça, modifier ci ou modifier ça –  comment peut-on garantir que la démarche entreprise sera réellement couronnée de succès? Et si on commençait par la base?

Personnellement, je suis du type qui aime savoir où je m’en vais avec mes skis, c’est-à-dire comprendre et avoir une direction, mesurer, réévaluer; ma nature curieuse et analytique, probablement. Dernièrement, un thérapeute beauceron vraiment formidable, Daniel Paquet aka Damano, pour ne pas le nommer, m’a ramenée à l’essentiel. Après lui avoir adressé mille et une questions en lien avec son traitement, sa réponse, grosso modo, fut : Bien sûr qu’il y a une raison, une cause (…). Mais pourquoi ne pas arrêter de chercher cette fameuse raison et composer, SIMPLEMENT, avec ce qui est là? BOOM. Il venait de freiner drôlement mon mental qui partait en vrille et tissait pas mal trop de toiles. Cette évidence toute simple venait de m’assommer comme une tonne de briques. Non pas qu’il m’apprenait une grande vérité, mais il me rappelait à quel point adopter la simplicité pouvait être économisateur d’énergie.

SIMPLIFIER, n’est-ce pas là la solution première à TOUT?

 

Simplifier pour optimiser, simplifier pour (ré)équilibrer, simplifier pour (s’)améliorer, simplifier pour embellir. Bien sûr que ça s’applique à tout! Devenir une version de soi-même plus en équilibre serait donc plus simple qu’on est porté à le croire. En allant plus loin dans ma réflexion (oui oui je sais, je suis encore en train de faire des liens!), adopter ce letmotiv permettrait aussi d’être plus branché sur le moment présent. Écouter et observer ce qui est là, si généreusement disponible ici et maintenant, est en soi une réponse riche de sens à un paquet de questions que nous pourrions nous poser, tous contextes confondus. Qui plus est, se brancher sur le moment présent et prendre conscience de ce qui est à notre portée stimulera par conséquent notre intuition et notre créativité. Avec ces outils précieux en main, ne sommes-nous pas en mesure de vivre davantage en équilibre et avec plus de légèreté, tout simplement? Je crois fermement que oui et que c’est aussi la seule façon d’appliquer le lâcher-prise. Lorsqu’on y est, on est aussi beaucoup plus apte et ouvert à recevoir ces messages, parfois fort simples, que des personnes, judicieusement mises sur notre chemin, nous auront transmis….Vraiment à propos ce Daniel, merci pour ce sage rappel.

L’équilibre commence par l’écoute et la connaissance de soi. Il n’y a pas de panacée, simplement des expériences, des essais et des réajustements qui confirment, tour à tour, ce qui fonctionne pour nous, ce qui nous parle, ce qui nous fait vibrer et nous permet, au final, de devenir une version améliorée de soi, d’être sur son X, aligné sur ses objectifs et ses rêves. Et pourquoi devrions-nous faire ça compliqué? La réponse est toute simple, non?

Tu souhaites aller de l’avant dans la réalisation de tes objectifs santé et tu veux le faire efficacement? Le programme (Re)Trouve ton équilibre est pour toi!